jeudi 20 décembre 2007

Jour 22 - San Francisco - Day 4 (le départ !)

Voilà, c'est fini comme il dit le Jean Louis...

On rassemble les bagages (faudra que quelqu'un m'explique un jour pourquoi c'est toujours plus difficile de fermer son sac au retour qu'à l'aller...moi, y'a un truc qui m'échappe !!), on quitte le Tropicana Hôtel et on file prendre un dernier petit déj.

Ensuite, ah là là, direction l'aéroport avec un passage par la case "Voiture de loc"...

Espérons qu'ils ne voient pas le bout de soubassement en plastique complètement niqué que j'ai essayé de rafistoler par tous les moyens ces deux derniers jours sans succès...

Cela dit, avec les pistes qu'on s'est pris parfois, c'est un peu normal qu'elle ait morflé la bagnole...quand j'y repense, on aurait dû demander à West Coast de nous rafistoler ça (en mettant un écran LCD 15 pouces par dessus par exemple !)

Bon, le gars des voitures de loc ne voit rien (de toute façon, comme d'habitude, il se contente de vérifier que tu lui rends les clés alors bon...).

On part s'enregistrer, on passe tout ces xxxx de contrôles de sécurité, ils m'emmènent pas avec les mexicains, quelques achats au Duty Free et on embarque sur Continental vers Houston pour une escale de 2 heures avant d'attraper un vol Air France pourle Houston Paris...

Au décollage, on a la chance de pouvoir voir la ville...ça nous déchire le coeur (si si, j'exagère pas !!!!).

Et puis voilà, après, c'est comme tout voyage en avion, les genoux dans le siège de devant, le gamin qui pleure, le film sur un écran de 4 centimètres etc etc...

15 heures plus tard, nous voilà à Roissy...un taxi et fin de l'histoire...

Quand je pense à tout ces souvenirs, je me dis que je devrais en faire un blog non ? Mais j'suis con, c'est ce que je suis en train de finir !!

Alors voilà, on espère que ça vous a plu...nous en tout cas, ça nous a enjoyé very much de vous raconter tout ça...!!
video

lundi 17 décembre 2007

Jour 21 - San Francisco - Day 3

Ouh là là là...c'est notre dernier jour à San Francisco...et le dernier jour de notre voyage !!

On commence la journée en quittant notre chambre de Motel du côté de Russian Hill pour aller vers le quartier de Mission (notre Motel n'avait pas de dispo pour la nuit du vendredi au samedi)...

Mais avant de déposer nos bagages dans notre nouveau motel, on va prendre un p'tit déj dans "The place to be" pour les breakfast à SF. Un petit resto du côté de Russian Hill où on fait la queue une bonne demi-heure sur le trottoir, dans le froid (et oui, parce que le soleil pendant 3 semaines, c'est pas tout ça, mais ça peut pas durer !).


On les aura mérité nos pancakes et nos eggs and bacon !! Bon, finalement, ça valait le coup de se les geler dehors, c'était delicious et avec une atmosphère excellente !

Une fois repus, on décide de passer par deux endroits super connus de San Francisco avant de rejoindre le Tropicana, notre dernier (sniff) hôtel...

On commence par les 7 soeurs...ces maisons typiquement san francisquennes qu'on voyait au générique de "La Fête à la Maison" (mais si, vous avez déjà regardé...surtout les filles qui se rappelent probablement de John Stamos...un homme si quelconque pourtant ;-) !!)

Allez, pour ceusses qui font semblant de pas se rappeler...

video

On enchaine ensuite avec Lombard street, cette rue la plus pentue de San Francisco...tellement pentue qu'ils ont fait des virages en épingle pour pouvoir la descendre... et que c'est devenu une attraction touristique !

Sympa pour ceux qui habitent les maisons de cette rue !

On va ensuite déposer nos sacs à l'hôtel, on dépose la voiture dans un parking et on rejoint le centre pour profiter de notre dernière après-midi.

On se fait quelques achats, on déambule tranquillement dans les rues pour terminer la soirée dans un resto italien, là aussi, victime de son succès puisqu'il faut attendre 3/4 d'heures sur la terrasse pour obtenir une table.

Du coup, on se met à discuter avec un couple d'américain en vacances à SF. Le mec a une boite de machines à fabriquer des canettes. Il vient souvent en Europe....m'étonnerait pas qu'il ait parfois une canice de jus de raisin dans l'avion...(comprenne qui pourra !)

Ca c'est vraiment génial, tout le monde te parle, de tout de rien, s'intéresse à ce que tu fais (enfin, soyons pas dupe, c'est plutôt "fait semblant" de s'intéresser)...

Bref, le resto est là encore excellent et, après avoir payé la douloureuse (l'euro a beau valoir plein de dollards, ça finit par coûter cher un voyage comme ça !) on décide de faire une partie du retour à pied et de profiter de SF by night.

Encore une belle journée !!! Le départ demain va être dur !!


video

lundi 10 décembre 2007

Jour 20 - San Francisco Day 2

Le match des Giants de la veille nous a donné envie de nous dégourdir les jambes...(c'est que ça dure 3 heures un match de base ball quand même !)

D'ailleurs, je vous l'ai pas dit dans le post d'avant parce que j'étais un peu faignant mais c'était le dernier match de Barry Bonds, star aux US, recordman du nombre de home runs de toute l'histoire du base ball ! Bon, alors dès le lendemain, il y avait des articles dans les journaux sur les soupçons qui pesaient sur lui niveau dopage mais bon...lui, il a pas foutu un coup de boule à un adversaire pour son dernier match ;-)

On part donc de bon matin sur Fisherman's Wharf, le quartier du port, pour louer des vélos....La nana qui nous loue les vélos est Toulousaine...non mais je te jure...

On est parti pas habillés comme des laponiens, vu que le soleil est encore là sauf que...le Golden Gate est dans le brouillard total et que finalement, on va se les geler !

Le programme du jour est super nickel niveau timing : on commencera par une balade en vélo au bord de la baie, puis on traversera le Golden Gate pour aller à Sausalito, de l'autre côté du pont, on reviendra en bateau vers le port...
Après, on a prévu d'aller du port vers le centre en prenant le cable car puis de finir la journée au Musée d'Art Moderne puisque c'est jeudi et c'est comme le Printemps, le jeudi, c'est nocturne !

On part donc avec nos p'tits T-shirt et nos p'tits pulls dans le sac pour aller traverser le Golden Gate. Arrivé à proximité du pont, on est dans le brouillard complet et ON SE LE GELE !!!

On commence la traversée du pont, sympa mais la vue est...limitée...on voit même pas le sommet des pylones, ni l'eau en bas...

Sur le pont, Elsa rencontre un de ses fournisseurs de PSA...bah, on est juste à 15 h d'avion de Paris...quoi de plus normal non ?? Alors après ça, celui qui me dit que le monde est pas petit, je l'attache à un arbre dans la vallée de la mort (ce qui est, soit dit en passant, impossible vu qu'il n'y a pas d'arbre dans la vallée de la mort, mais ça, vous le savez que si vous avez bien lu tout le blog...)

Bref, on continue notre route et on arrive sur l'autre rive, côté Sausalito. Là, quand on se retourne sur le pont et les collines alentours, c'est impressionnant de voir à quel point ce brouillard est hyper localisé...on le voit descendre le long de collines à la vitesse de Flash (mais si, rappelez vous, Flash, ce "superhéros" (le côté "super se discute, je vous l'accorde) capable de courir plus vite que n'importe quoi, qui faisait le bonheur de nos samedis après midi avec Bernard Montiel...mais si mais si...).

Le brouillard vient ?? vient de quoi ?? hein ??

Le contraste thermique ! C'est ça ! Bravo ! Entre l'océan pacifique qui arrive dans la baie et l'air, il y a un tel écart de température qu'un brouillard super épais se forme hyper souvent dans ce secteur. Du coup, on entend toutes les minutes une sirène énorme de bateau qui est en fait fixée à un des piliers du Golden Gate pour avertir les bateaux que ouh, ouh, fais gaffe, je suis un pont, je suis super célèbre et je suis plus fort que toi...alors me rentre pas dedans, ça vaut mieux pour ta p'tite coque !

Le soleil est donc de nouveau au rendez-vous sur la rive et on redescend vers le village de Sausalito tranquillement...

Arrivés au port, le bateau part vers SF dans 10 minutes et le suivant est 2h après...bon, vu notre programme de la journée, on se dit donc qu'on va pas faire de vieux os ici (on reviendra acheter une maison dans le coin un de ces quatre et puis voilà) et on embarque donc pour le retour vers San Francisco.

Sur le trajet, on longe Alcatraz qu'on ne visitera pas cette fois et à mon avis, de toute façon, une fois que tu as vu Prison Break et que tu connais Sona, Alcatraz, c'est le centre aéré à côté !!

Nous voilà de retour au port de San Francisco, on redépose les vélos à la Toulousaine (non sans lui rappeler la supériorité incontestable du BO sur ses minets du Stade Toulousain) et on va sur la jetée du Pier 39 (un des quais) pour jeter un coup d'oeil aux éléphants de mer qui ont élu domicile ici depuis des années...Bon, ça pue, ils font un bruit pas possible et ils foutent rien alors franchement, ça vaut pas le coup !! Retenez le pour quand vous aussi vous irez là-bas !

Fatigués de tous ses efforts (on craignait un contrôle antidopage et on avait pas pris de stéroïde pour la balade en vélo), je console la petite Elsa en lui achetant une bonne grosse glace au chocolat pour patienter devant le terminus du cable car, tout près du port, où un paquet de monde fait en permanence la queue, dont une majorité de touristes bien sûr.

Après une bonne demi-heure de queue (ou file d'attente...c'est selon ce qu'on préfère), on monte enfin dans le cable car, piloté de main de maître par un gars qui te conduirait un bus RATP avec son index...

Ca monte, ça descend, ça remonte, ça redescend, y'a des gens qui monte à tout instant, on est debout sur le marche pied...c'est excellent !!! Bon, le conducteur rappelle de temps en temps à ceux qui sont sur les côtés, sur les marche pieds, qu'il vaut mieux ne pas trop se pencher parce que c'est vrai que se prendre un cable car qui vient en sens inverse, ça doir être légèrement plus douloureux que se coincer un doigt dans une porte ...

Bref, on arrive donc sur Market Street, le terminus de cette ligne (il reste 3 lignes de cable car à SF).

Market street, c'est la rue de rivoli de San Francisco, c'est plein de boutiques. Alors on trainasse dans les rues, on fait du shopping tout ça, c'est cool !

La fin d'après midi approchant, on se dirige vers le SFMOMA (San Francisco Museum Of Modern Art) pour la nocturne du jeudi. Pas très grand comme musée, 2 étages sur 5 fermés pour cause d'installation en cours...finalement, on est super déçus ! Celui de NY est quand même vachement mieux !

Enfin voilà, c'est le soir, il est temps d'aller se sustenter dans un de ces bons restos que l'on trouve toujours grâce au routard...

Allez, demain, c'est notre dernier jour (déjà) !


video

mercredi 21 novembre 2007

Jour 19 - San Francisco - Day 1

Et nous voilà enfin à San Francisco !!!!

Pour le premier de nos derniers jours, on décide de faire la 49 mile scenic drive, un parcours dans la ville qui nous emmène dans tous les lieux "à voir" de SF.

Une journée chargée, qui se termine tard, dans un stade...

Mais je vous laisse regarder la vidéo !

video

lundi 19 novembre 2007

Jour 18 - Cambria - San Francisco

Petit matin tout buccolique à Cambria où le soleil vient lécher les vitres de notre petite chambre champêtre...

On descend prendre notre petit déj' avec les autres résidents, on discute un peu. Y'a un mec qui fait la côte en vélo...il remonte vers San Francisco...un couple de Boston en vacances en Californie...ils nous disent tous rêver de la France mais que ce putxxxbipxxx de dollar à 0.70 euros, ça les ruinerait...eh eh, chacun son tour !

Le ciel est bleu et on quitte l'hostel (le nom des auberges de jeunesse là-bas) pour aller flâner dans les petites rues de Cambria, visiter les échoppes des artisans locaux. Raisonnables, on achète rien parce que le fer forgé, c'est lourd...si si !

On file ensuite faire le plein, et là aussi, on se met à discuter avec un gars de Seattle qui est venu en Californie chercher un cabriolet de collection...tout le monde te parle ici, c'est génial ! Ca nous change !!

Direction la plage de Cambria, rien à voir avec Laguna Beach, Malibu Beach ou Venice Beach qu'on a quitté la veille. C'est beaucoup plus sauvage et le sable est beaucoup plus sombre. On appelle ce coin l'half moon bay...joli non ?

Une colonie d'éléphants de mer a élu domicile dans le coin alors on reste comme des cons à les regarder...rien faire...

Bon, c'est pas tout ça, mais faut remonter en voiture là, poursuivre notre Highway 1 préférée et continuer notre remontée vers San Francisco.

La route sinueuse longe toujours l'océan pacifique...virage à gauche, virage à droite, épingle à cheveux (au frein à main bien sûr)...on est pas arrivés à SF à ce rythme-là !

On s'arrête souvent pour admirer le paysage et parfois observer les surfeurs qui rident des vagues au dessus dees falaises...pour eux, probablement de pures sensations (copyright les produits laitiers).

En fin de journée, on arrive enfin sur San Francisco qu'on traverse pour rejoindre le quartier de Russian Hill où nous avons réservé nos 3 premières nuits dans un motel tranquille.

Les bouchons parisiens se rappellent à notre bon souvenir et on arrive finalement assez tard au motel.

La nuit étant tombée et crevés comme on était, on a pas de photos de l'arrivée et de notre premier resto à SF...

Alors la vidéo du jour ne porte que sur notre trajet le long de la côte...ne pas nous en vouloir SVP !!!

Promis, demain, on vous fait découvrir SF ("The city") !

video

mercredi 14 novembre 2007

Jour 17 - Los Angeles - Cambria

Lundi 22 Septembre...Et c'est déjà notre dernier jour à Los Angeles...

C'est vraiment dommage parce que cette ville mérite vraiment d'y rester plus longtemps...mais c'est tellement immense....et en plus, on a pas croisé une seule star...ça au moins, à Paris, c'est bien, c'est qu'on peut croiser Sim à tout instant ! Oui monsieur ! Et non madame, Sim n'est pas mort...enfin, je crois...

Allez hop, sondage sur Sim à droite !

Bon, trève de suspicions sur la non mort de Sim, revenons à Los Angeles.

On consacre notre matinée à Hollywood Boulevard...Des étoiles dans le sol, avec des noms dessus, dont on ne connait pas la moitié vu que même les présentateurs radio américain ont une étoile...ça vaut franchement pas le coup...

Vu que la matinée avance, on se dit qu'on va laisser tomber le Walk of Fame...vu que là, c'est pas des étoiles mais des plaques de ciment dans lesquels les "pipolles" ont laissé leurs empreintes de main et de pied (pouaaaah....). Sur une échelle de 1 à 100 d'intérêt, je mettrai...2 pour pas être méchant parce que oui, j'suis un gars sympa moi !

On poursuit notre ballade de Los Angeles en allant voir les fameuses lettres "Holllywood" plantés dans la colinne (qui n'a pas d'yeux...on a vérifié).

En fait, pour la petite histoire, à la base c'est un promoteur immobilier qui avait installé ces lettres (il y en avait en plus car c'était "Hollywoodland") pour faire de la pub sur les terrains qu'il avait à vendre.

C'est tombé en friches avec le temps, devenu limite dangereux, jusqu'à ce que certains se mobilisent pour rénover l'installation (et dégager le "land").

Instructif non ce blog ?

On passe ensuite sur Rodeo Drive, la rue des boutiques de luxe d'Hollywood (et toujours pas la poussière d'ombre d'une starlette, pas même un Georges qui se prend un café dans un troquet) pour finir la matinée sur Venice Beach...

La plage est belle, super grande mais bien bétonnée quand même derrière , avec des tas de boutiques qui vendent T-shirts et gadgets à la c...bip...

Et là, vous me croirez ou pas mais Mitch Buchannon était même pas dans sa guérite, à se siroter sa quinzième vodka de la journée...non, la plage était déserte, et pas l'ombre d'un Lifeguard en vue...alors on a fait le job à leur place !

Bref, tout ça, on le résume dans la vidéo en dessous !



Voilà, on quitte Los Angeles par la Highway 1 pour se diriger vers San Francisco.

Vu qu'il y en a pour 450 miles (plus de 11 heures !) et qu'on a décidé de se faire la Highway 1 qui, comme son nom ne l'indique pas, est une petite route qui longe tout la côte du Pacifique, on a prévu de dormir à mi-chemin, dans un petit village côtier du nom de Cambria (y'en a quand même pour 5 heures et demi !).

On arrive à Cambria à 21h30. Et Cambria, c'est tout petit. Comment on va manger nous alors ??
Bon, on pose vite fait les affaires à la chambre d'hôte / auberge de jeunesse (ça devait être nous les plus jeunes) réservée la veille et la maîtresse de maison nous indique 2 restos qui doivent encore être ouverts...

On court un peu, on se fait refouler une première fois et on atterit finalement dans un bar-resto italien où il y a encore 10 écrans télé avec du foot américain...

Finalement, on mange bien et puis on repart se coucher, dans le calme absolu de ce petit bourg de 6000 âmes.

Demain, on remonte vers San Francisco !

mercredi 7 novembre 2007

Jour 16 - Los Angeles (Universal Studios)

Aujourd'hui, on va faire nos gamins !! C'est une journée à la cool qu'on s'est prévu pour ce dimanche puisqu'on a décidé d'aller aux Studios Universal !

On commence par un p'tit déj dans Los Angeles et on profite du soleil dans les rues quasi désertes, comme Paris un dimanche matin...la vie est belle...c'est les vacances...

On se délecte donc d'un p'tit déj' hollywoodien et on monte en voiture pour se diriger vers Universal Studios...

Alors qu'on vient de s'engager dans une rue de Los Angeles, on entend les sirènes d'une voiture de police derrière nous...un p'tit coup d'oeil dans le rétro, une voiture blanche et noire est bien derrière nous, les gyrophares allumés...Oh Oh...on dirait que c'est pour nous...merde...on a du faire une connerie...

Euh, je sais pas, on a pas de donuts sur la plage arrière ? On a pas un autocollant I love Bush sur le capot ???

Bon, on fait pas les malins et on se gare sur le côté de la rue (non pas sans mettre le clignotant...eh, on respecte le code de la route...)

Bon, là je rigole mais sur le coup, on faisait pas les fiers...

L'agent descend de la voiture et avance vers notre voiture....je le vois s'approcher dans le rétro...Elsa me fait : "Mets tes mains sur le volant, ils va tirer !"...Ouaouh...on regarde peut-être trop de films de là-bas nous !!!

Le flic me demande mes papiers...je lui tends mon petit permis rose bonbon...ça va l'attendrir ça !!

Il commence à m'expliquer que j'ai fait une connerie...je fais semblant de pas comprendre...gros touriste qui comprend pas beaucoup l'anglais...ça devrait marcher...

En fait, il m'explique que j'ai tourné à gauche et que j'ai pas laissé passer un piéton qui voulait traverser....alors je commence à lui dire que je l'avais pas vu...et puis je lui sors l'argument fatal :
"Vous savez, à Paris, la règle, c'est pas comme ça. Si on a le temps de passer, ben on passe...même si le piéton est engagé...ça permet de fluidifier le trafic..."

Et ben, vous me croirez ou pas mais le mec, il m'a cru...il a terminé par un "OK, well, drive safely" (OK, bon, ben conduisez prudemment !)...

Ouf...moi, j'ai prévu d'aller faire des montagnes russes aujourd'hui moi, pas d'aller à Guantanamo !!

Bref, après cet épisode Chips, on prend la direction de Universal Studios, il est 10h du mat' et il fait un temps magnifique.

Alors, pour expliquer rapidement, Universal Studios, c'est, regroupés sur un même site :
  • un parc d'attractions
  • des studios de cinéma
  • un village avec restos, boutiques et cinés
Un Disneyland Paris quoi, les studios de cinéma en plus !


Alors, une fois passée l'entrée (48 $ quand même !), on file vers les attractions les plus courues (on suit ce que dit le Routard, nous, on est pas cons !).

On commence donc par "Jurrasic Park"
Inspiré du film, l'attraction propose un parcours en radeau d'une dizaine de personnes. Sur le parcours, on croise des dinosaures en plastique qui balance de la flotte par la bouche, des radeaux déchiquetés comme si un dinosaure, il navait attaqué les gens (on y croit fort !), et encore des gueules de T-rex géantes (en plastique) qui te descendent sur la tronche...pour finir par une descente vertigineuse dans l'eau, avec une arrivée arrosée...on a mieux compris pourquoi ils proposaient des sortes de punchos en plastique à l'entrée...

On poursuit par "le retour de la momie'"...Le film était un vrai nanard, l'attraction est elle excellente !! C'est en fait un rollercoaster dans la pénombre avec des effets terribles : la sensation que des bêtes sont en train de bouffer les pieds (quel courage !) grâce à de l'air projeté sur des pieds dans la nacelle, le rollercoaster qui va en arrière...vraiment cool ! Tellement cool, qu'on l'a enchainé une deuxième fois vu qu'il n'y avait pas de queue du tout !

Et vu que les sacs à dos sont interdits dans l'attraction, y'a des casiers pour déposer ledit sac. Il suffit de poser son doigt pour que le casier reconnaisse ton doigt....Je l'ai déjà dit plein de fois, mais "ils sont forts ces ricains !!!".

On enchaîne ensuite avec Backdraft, toujours tiré du film du même nom...Là, on est enfermés dans un hangar avec plein de bidons d'essence, des conduites de gaz y tutti quanti et ça commence avec un p'tit court circuit de rien du tout jusqu'à ce que tu te retrouves avec des flammes partout, des tuyaux qui te tombent sur la tronche (mais qui s'arrêtent juste un mètre au dessus de ta tête), des explosions de partout...excellent !!

Voilà, bon, ça c'était le down side du parc. On remonte ensuite vers le haut du parc...

On croise Tom et ses copains de retour d'un p'tit voyage dans l'espace...













Notre ami Scoobi-doo....








Et la famille Simpson...(une nouvelle attraction va ouvrir à leur gloire, à la place de l'ancienne attraction de retour vers le futur...qui il est vrai, est un film qui commence à dater un peu !!!)










On va déjeuner en terrasse, au soleil, et on se dirige ensuite vers les petits trains qui font le tour des studios.

Bon, en fait de petit train, c'est plutôt un minibus qui tire 5 autres minibus...eh ! On est aux US !! Pas dans la Creuse !

Le petit train (ou "petit bus") traverse les décors de films, en plein air ou dans les hangars : atmosphère européenne contemporaine, New-York des années 30, Far West...toutes les ambiances sont reconstituées sur quelques centaines de mètres carrés.


Les studios vu d'en haut (de simples hangars en fait) :

On passe aussi par les décors des dents de la mer où un faux requin nous attaque (en fait la visite des studios est en même temps parsemée de quelques attractions), d'une station de métro en plein tremblement de terre, avec un camion d'essence qui te tombe (encore) sur la tronche mais s'arrête (encore) à quelques mètres de toi.

Ce qui est rigolo, c'est de se retourner, une fois que tu es passé par chaque attraction pour voir tous les décors se remettrent en place pour les prochains visiteurs. C'est là qu'on se rend vraiment compter que tout est fabriqué, prêt à être reproduit des centaines de fois.

On arrive ensuite sur le Wisteria Lane, la vraie rue où sont tournées les scènes d'extérieur de Desperate Housewives (pour ceux qui connaissent).

C'est excellent, tout est comme ce qu'on voit sur nos petits écrans : herbe super verte, maison super nickel chromes...rigolo !

D'ailleurs Eva Longoria m'a laissé son numéro en passant...pour ceux que ça intéresse...j'ai fait des copies...

Une fois notre petit tour terminé, on reprend les attractions... Sur le chemin on croise notre pote Shrek qui nous demande de se faire prendre en photo avec nous...Elsa peut pas lui refuser ça...mais mater la tronche de la princesse Fiona...Elle a l'air un peu jalouse quand même...
Du coup, elle demande à poser avec le Grand, le Cultissime Sylvanno, ce que je ne peux lui refuser, bien que les rouquines vertes, ce soit pas mon truc !
Universal studios, comme je le disais, ça ressemble beaucoup à Disneyland Paris...l'ensemble du parc est un décor.



La journée se termine, on se dirige vers l'attraction "Waterworld", paraît-il excellente...on doute quand même un peu vu que le film fait partie des top navets selon le classement officieux du Sylvanno & Elsa Movie Office, et ce même si on l'a pas vu... L'attraction reproduit des scènes du film avec jet-skis, bateaux, et d'autres choses que je ne veux pas vous dire pour pas vous gâcher la surprise si vous y allez un jour mais en tout, ça vaut grave le coup !!!!

On termine par l'attraction Terminator II (ça aussi ça date !)...une attraction façon futuroscope avec lunettes 3D...boff bofff. Surtout que c'est un faux Schwarzie qui est là....Eh, on nous la fait pas nous, on a beau être français, on sait reconnaître un gars qui dit Sarah Connor avec une voix qui lui appartient pas !

La journée est finie, le soleil commence à se coucher, on se dirige vers la sortie.

Une avant-dernière photo...
Et la dernière...devant le Bubba Gump Shrimp Co. restaurant de fruits de mer, inspiré de Forrest Gump...y'a même le banc, avec la boite de chocolat collée dessus et les baskets de Forrest collées au pied du banc...tout est dans le détail !! Enfin voilà, c'est fini pour Universal Studios...une bonne petite journée quand même !! On est arrivés à 10h, repartis à 18h ! Ca vaut le coup franchement ! Si vous allez un jour à Los Angeles, faites un détour par là !

On retourne vers Los Angeles mais avant de rentrer dans la ville, arrêt obligatoire...


...


...à Mulholland Drive (têtes inquiétantes de circonstances !)

La nuit commence à tomber, on passe dans les petites rues dans Mulholland Drive, à flanc de montagne, avec de très belles vues sur Los Angeles...mmmmm !!!

On retourne vers Los Angeles et on part se faire un bon bar-resto, blindé de jeunes qui boivent de la bière (si si !!) avec de la musique forte !! Y'a pas de doutes, les parcs nationaux sont bien loin !!!